rss logo twitter logo facebook logo logo dailymotion 25px YouTube Logo 25px

Critiques de film Cinéma

Fast & Furious 6 - Critique

749
com_content.article
 
Fast & Furious 6 - Critique4.25 sur 50 basé sur 4 votants.

Fast-And-Furious-6-Banner-1280px

Diesel's Eleven !

Synopsis : "Dom, Brian et toute leur équipe, après le casse de Rio, ayant fait tomber un empire en empochant 100 millions de dollars, se sont dispersés aux quatre coins du globe. Mais l'incapacité de rentrer chez eux, et l'obligation de vivre en cavale permanente, laissent à leur vie le goût amer de l'inaccomplissement. Pendant ce temps Hobbs traque aux quatre coins du monde un groupe de chauff eurs mercenaires aux talents redoutables, dont le meneur, Shaw est secondé d'une de main de fer par l'amour que Dom croyait avoir perdu pour toujours : Letty. La seule façon d'arrêter leurs agissements est de les détrôner en surpassant leur réputation. Hobbs demande donc à Dom de rassembler son équipe de choc à Londres. En retour ? Ils seront tous graciés et pourront retourner auprès des leurs, afin de vivre une vie normale."

Fast-and-Furious-6-Photo-Dwayne-Paul-Walker-Vin-DieselLe(s) plus

Même en ces temps où réalisateurs de seconde équipe, coordinateur de cascades et effets numériques assiste le faiseur de blockbuster, la mise en scène de grandes scènes d'action reste un talent particulier relativement peu répandu (si il est naturel pour un James Cameron, on voit que Christopher Nolan par exemple a plus de mal).
Justin Lin a émergé dans la nouvelle vague de réalisateurs comme le plus doué dans ce domaine. Ce talent lui aura permis de faire passer Fast & Furious de série B déclinante à l'une des plus grosses franchises d'action.
Il confirme ce titre de façon éclatante avec ce FURIOUS 6 (c'est le titre qui apparaît à l'écran) proprement étourdissant.

L'univers de F&F n'est désormais pas plus "réaliste" que celui des Avengers, les lois de la physique et de la physiologie ont cessé de s'appliquer, malgré tout la mise en scène de Lin arrive à rendre les moments les plus improbables (et il y en a!) "Acceptables" pour le spectateur qui ne sort ainsi jamais complètement du film. Il donne au spectateur un plaisir viscéral, il tire un impact maximum de chaque scène que ce soit les gunfights (les balles font plus de dégâts), les empoignades homériques (les coups donnés assommeraient Thor ou Hulk) et bien sur les courses poursuites véritables "scènes de guerre véhiculée" comme les décrit un protagoniste.

Dernière idée de génie, même si l'action est généreuse et variée tout au long du film, on a le sentiment que Lin n'a pas poussé son bolide à fond c'est alors qu'il déroule à la suite deux scènes proprement gargantuesques qui pourraient très bien chacune clore leurs blockbusters respectifs. Cet enchaînement donne un effet de puissance incroyable à la seconde moitié du film.

Autre héros méconnu de la franchise désormais seul à bord, le scénariste Chris Morgan!
On peut sourire à louer le scénariste d'un film comme Fast & Furious 6 pourtant même si, là encore aucunes loi locale ou internationale ne s'applique dans cet univers, il parvient à jongler avec une quinzaine de personnages à qui il donne chacun leur 'moment' tout en élaborant pour eux un bac à sable planétaire et une intrigue relativement solide. Il a en particulier musclé un des points faibles de la franchise : ses vilains.
Owen Shaw (Luke Evans) est bien plus dangereux et charismatiques que les trafiquants des précédents opus dont la continuité est utilisée dans le script récompensant la fidélité des fans. Le tout enrobé d'un humour permanent, bien sûr un peu bourrin, mais qui nous réserve un moment "méta" comme l'a remarqué Yannick où les personnages réalisent qu'ils sont littéralement confrontés à leurs doubles maléfiques.

Fast-and-Furious-6-Photo-Dwayne-Johnson-Paul-Walker-Vin-Diesel

Ce qui nous amène à l'interprétation, Vin Diesel et Dwayne "The Rock" Johnson tous deux en grande forme, Diesel parvient même à rendre crédible des moments d'émotion un peu forcé par la sincérité qu'il y met.
Les autres acteurs remplissent très bien leur rôle, Ludacris est le technicien de cette Mission Impossible à moteur, son duo avec Tyrese Gibson provoque l'hilarité. Les nouveaux venus s'intègrent parfaitement, Luke Evans (bientôt dans le remake de "The Crow") a suffisamment de présence pour être une menace crédible face VD et The Rock. Gina Carrano (vue dans Piégée et issue de la MMA) arrive à allier charme et talent pugilistique.
Les antagonistes bénéficient du renfort de Joe Taslim la révélation de The Raid et de la présence titanesque du danois Kim Kold à coté de qui The Rock fait figure de brindille!

Le(s) moins

Le thème de la famille est martelée tout au long du film et donne droit à des scènes de sentimentalisme parfois maladroites, mais c'était vraiment pour dire quelque chose !
Vrai point négatif, le départ avec ce film de Justin Lin qui quitte la franchise sur une note si haute que son successeur James Wan (Insidious) aura une tache bien difficile!

Fast-and-Furious-6-Photo-Gal-Gadot-Ludacris-Paul-Walker-Sung-Kang-Tyrese-Gibson
Conclusion

Avec Fast & Furious 6 qui ressuscite les grandes heures des franchises des années 80, Justin Lin atteint pour son dernier F&F, le nirvana de l'action totale !

9/10

Surtout, n'oubliez pas de rester pendant le générique, pour avoir une idée de ce qui nous attend dans le prochain volume!


Fast-and-Furious-6-Affiche-France-2

Fast & Furious 6

Réalisé par: Justin Lin.
Avec: Vin Diesel, Dwayne Johnson, Luke Evans, Paul Walker, Michelle Rodriguez et Gina Carano.
Genre: Action, Thriller.
Nationalité: Américain.
Distributeur: Universal Pictures International France.
Durée: 2h10min.
Date de sortie: 22 mai 2013.

 

 

Et vous qu'avez-vous pensé du film Fast & Furious 6 ?

Notez le film et donnez-nous votre avis !

A propos de l'auteur
Patrice Steibel

Co-fondateur "critique vidéo" et Rédacteur critique cinéma/série/script.
Fan vétéran de comics et de Cinéma SF depuis 35 ans (et oui j'ai vu Star Wars au cinéma quand il n'était pas encore l'épisode 4), je vais essayer de transmettre mes avis (un peu) et ma passion (beaucoup) dans les Reviews NoPopCorn.


 

Scroll to top