rss logo twitter logo facebook logo logo dailymotion 25px YouTube Logo 25px

Critiques de film Cinéma

Only God Forgives - Critique

750
com_content.article
 
Only God Forgives - Critique2.80 sur 50 basé sur 5 votants.

Only-God-Forgives-Banner-1280px

Le cinema est un plat qui se mange froid !

Synopsis : "À Bangkok, Julian, qui a fui la justice américaine, dirige un club de boxe thaïlandaise servant de couverture à son trafic de drogue.
Sa mère, chef d'une vaste organisation criminelle, débarque des États-Unis afin de rapatrier le corps de son fils préféré, Billy : le frère de Julian vient en effet de se faire tuer pour avoir sauvagement massacré une jeune prostituée. Ivre de rage et de vengeance, elle exige de Julian la tête des meurtriers.
Julian devra alors affronter Chang, un étrange policier à la retraite, adulé par les autres flics ..."

Only-God-Forgives-Photo-Ryan-Gosling-01Le(s) plus

Après Drive, Refn change de continent pour l'Asie et nous plonge dans un drame sanglant, sur fond de vengeance familiale. Construit de manière elliptique l'histoire s'articule autour de trois personnages, le fils Julian impuissant, la mère dominatrice et un policier mystique et sanguinaire.
C'est cette relation entre les trois personnages/acteurs qui crée un leitmotiv à la fois étrange et fascinant.

Ryan Gosling reprends ici son personnage renfermé sur lui-même qui cette fois-ci au lieu d'avoir du mal à contenir sa violence, n'arrive plus à l'exprimer.
La performance de Kristin Scott Thomas est quant à elle absolument fascinante tellement son personnage est aux antipodes de l'actrice.

En grand cinéphile, le cinéaste danois inonde son film de références visuelles, c'est cette fois Kubrick qui est à l'honneur avec les couleurs, les travelings dans les couloirs...

Only-God-Forgives-Photo-Kristin-Scott-Thomas-01

Le point fort du film reste la musique à nouveau composée par Cliff Martinez, à la fois expérimentale, baroque, avec des sonorités asiatiques et réussit à créer un vrai univers sonore.

Only God Forgives est un film pessimiste, il parle de l'impuissance d'un personnage face au monde qui l'entoure comme une métaphore d'un occident qui s'effondre devant l'Asie.

Le(s) moins

Ce n'est pas la première fois que NWR joue la carte expérimentale (Valhalla Rising), en effet le spectateur assiste à une succession d'exécutions entremêlées de séquences fantasmagoriques, le tout dans une atmosphère surréaliste qui aura vite fait de perdre le spectateur.

Only-God-Forgives-Photo-Ryan-Gosling-02
Conclusion

Deux ans après Drive, le trio Refn/Gosling/Martinez revient au cinéma avec une œuvre expérimentale assez déroutante, esthétique avec des effets gores très réussi qui séduira les spectateurs averti et laissera les spectateurs en quête d'action sur leur faim.

Ma note: 7/10.


Only-God-Forgives-Affiche-France

Only God Forgives

Réalisé par: Nicolas Winding Refn.
Avec: Ryan Gosling, Kristin Scott Thomas, Vithaya Pansringarm.
Genre: Thriller, Drame.
Nationalité: Français, danois.
Compétition au Festival de Cannes 2013
Distributeur: Wild Side Films / Le Pacte.
Durée: 1h30min.
Date de sortie: 22 mai 2013.
Public: Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

 

 

Et vous qu'avez-vous pensé du film Only God Forgives ?

Notez le film et donnez-nous votre avis !

A propos de l'auteur
Sacha Bennasar

Rédateur "critique cinéma" et cadreur/monteur vidéo.
Etudiant en cinéma et amateur de films de genre, plus particulièrement les film d'horreur "Universal Monsters" des années 30, aux films de Rob Zombie en passant par "Massacre à la tronçonneuse" de Tobe Hooper, j'ai rejoint la team NoPopCorn comme cadreur, monteur et critique!


 

Scroll to top