rss logo twitter logo facebook logo logo dailymotion 25px YouTube Logo 25px

Critiques de film Cinéma

Les Apaches - Critique

881
com_content.article
 
Les Apaches - Critique3.67 sur 50 basé sur 3 votants.

Les-Apaches-Banner-1280px

Ce n'est pas un film de gaulois !

Pour son premier film, le réalisateur Thierry de Peretti a voulu saisir la réalité de la Corse, le pays de son enfance, en mettant en scène une histoire s'inspirant d'un fait divers sanglant qui a défrayé la chronique.
Les-Apaches-Photo-Du-Film-02Le(s) plus

Au départ, le film Les Apaches c'est juste une histoire de jeunes qui font la fête dans une villa qui ne leur appartient pas. Puis arrive ensuite le défi qui va les embarquer dans une histoire plus grosse que leur bêtise.

Derrière cette histoire un peu classique, Thierry de Peretti essaye de nous montrer la réalité de la Corse à travers la réaction de ses personnages. Entre l'invasion des gaulois l'été comme ils le disent et le maquis.

Le jeune casting est très bon, principalement le pauvre Aziz (Aziz El Haddachi) qui a eu le malheur de faire entrer ses amis dans cette villa. De plus ce sont tous de jeunes comédiens et c'est peut-être justement cela qui rend le film plus crédible.
Les dialogues semblent réalistes, certainement grâce à l'improvisation de ces jeunes acteurs.

Forcément, qui dit film Corse, dit humour Corse. On retiendra donc de très bons dialogues comme: "ça c'est une maison de gros gaulois" ou "tu verras quand tu auras des objectifs, des caps à passer" "ben vaut mieux être mort".

Les-Apaches-Photo-Du-Film-03

Pour sa première réalisation même si elle est irrégulière, Thierry de Peretti s'en sort plutôt bien et nous captive par moments comme avec "la scène" du film, qui se passe dans le maquis (...)

Le(s) moins

(...) Malheureusement il faut attendre beaucoup de temps pour arriver à la plus "belle" scène du film Les Apaches. A côté de celle-ci, il y a aussi des scènes qui durent trop longtemps avec des plans fixe, sur une scène qui n'a pas vraiment de dialogue et pas de grands intérêt.
Ce qui fait que le film est vraiment long, pourtant il ne dure qu'1h20.

Enfin, il n'y en avait peut-être pas, mais le message qu'à essayer de faire passer le réalisateur lors de la dernière scène n'a pas été réceptionné.
Que voulait-il dire avec ce plan séquence où tous les jeunes regardent fixement la caméra ? C'est peut-être un exercice de style pour nous faire ressentir la même chose que les Corses quand ils se font dévisager.
Dans tous les cas, cette dernière scène est assez étrange.

Les-Apaches-Photo-Du-Film-01
Conclusion

Le film Les Apaches nous montre un visage de la Corse dont en entend parler mais que l'on ne voit pas.
Même si le film Les Apaches manque parfois d'un peu d'énergie, c'est une belle première réalisation pour Thierry de Peretti.

Ma note : 6/10


Les-Apaches-Affiche-France

Les Apaches

Réalisé par: Thierry de Peretti.
Avec: François-Joseph Culioli, Aziz El Haddachi, Hamza Meziani.
Genre: Drame.
Nationalité: Français.
Distributeur: Pyramide Distribution.
Durée: 1h22min.
Date de sortie: 14 août 2013.
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Synopsis : "Corse / Extrême Sud / L'été.
Pendant que des milliers de touristes envahissent les plages, les campings et les clubs, cinq adolescents de Porto-Vecchio trainent. Un soir, l'un d'eux conduit les quatre autres dans une luxueuse villa inoccupée... La bande y passe clandestinement la nuit. Avant de partir, ils volent quelques objets sans valeur et deux fusils de collection. Quand la propriétaire de la maison débarque de Paris, elle se plaint du cambriolage à un petit caïd local de sa connaissance..."

 

Et vous qu'avez-vous pensé du film Les Apaches ?

Notez le film et donnez-nous votre avis !

A propos de l'auteur
Yannick Raoul

Fondateur, Webmaster, Réalisateur et Rédac chef de NoPopCorn.
Chef de projet informatique internet dans la vie professionnelle, mais aussi réalisateur et monteur vidéo, cinéphile, lecteur de comics, blu-ray addict et bien plus encore.
Mon but: Vivre un jour de mon appétit féroce pour le monde du cinéma
.


 

Scroll to top