rss logo twitter logo facebook logo logo dailymotion 25px YouTube Logo 25px

Critiques de film Cinéma

Quai d'Orsay - Critique

990
com_content.article
 
Quai d'Orsay - Critique3.67 sur 50 basé sur 3 votants.

Quai-d-Orsay-Banner-1280px

Le retour de Thierry Lhermitte en ministre obsédé par les stabilos !

Basée sur la BD humoristique d'Abel Lanzac et Christophe Blain, la nouvelle comédie de Bertrand Tavernier portée par Thierry Lhermitte sera-t-elle aussi efficace que l'œuvre originale ?
Quai-d-Orsay-Photo-Raphael-Personnaz-Thierry-Lhermitte-01Le(s) plus

« Quai d'Orsay », c'est avant tout le retour de Thierry Lhermitte qui excelle dans un rôle à sa mesure où il interprète Alexandre Taillard De Worms (inspiré de Dominique De Villepin), politicien grandiloquent, adepte des citations philosophiques et maniaque des stabilos !

C'est bien son personnage qui est au centre de l'histoire, le reste de son équipe ne fait que graviter autour de lui tout en étant servie par d'excellents acteurs : Niels Astrup, Thierry Fremont, Julie Gayet sans oublier le couple Anais Demoustier/Raphael Personnaz dont ce dernier sert ici de personnage témoin de l'univers qu'il découvre.

L'enjeu du film comme dans la BD est l'écriture et les innombrables réécritures du discours que doit donner le personnage à l'ONU, c'est le leitmotiv comique du film et sa dimension politique qui comme le soulignait le réalisateur lors de la masterclass a été une date dans la politique française.

Quai-d-Orsay-Photo-Raphael-Personnaz-Thierry-Lhermitte-02Le(s) moins

Si le casting est la force du film et réussit à faire rire, ce n'est pas le cas de la mise en scène de Tavernier.
Comme très souvent le réalisateur signe un film très plat, trop basé sur les dialogues, très « théâtral » qui souffre d'un problème de rythme car trop calqué sur la BD.

Pour compenser ce manque de rythme, le réalisateur a recours à des effets de mise en scène de type BD : effets de woosh, bruits de claquements de portes exagérés... plus ou moins efficaces, malheureusement, pas assez présents dans le film.

Quai-d-Orsay-Photo-Thierry-Lhermitte-01
Conclusion

Avec cette adaptation, Tavernier signe un film à la mise en scène très plate qui recrée l'univers de la BD de manière trop simpliste sans y apporter de vraies touches personnelles mais heureusement Thierry Lhermitte s'impose dans son personnage et signe l'un des meilleurs rôles de sa carrière !

Ma note: 6.5/10


Quai-d-Orsay-Affiche-France

Quai d'Orsay

Réalisé par: Bertrand Tavernier.
Avec: Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup.
Genre: Comédie.
Nationalité: Français.
Distributeur: Pathé Distribution.
Durée: 1h 53min.
Date de sortie: 6 novembre 2013.


Synopsis :
"Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plait aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d'athlète légèrement halé est partout, de la tribune des Nations Unies à New-York jusque dans la poudrière de l'Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique. Alexandre Taillard de Vorms est un esprit puissant, guerroyant avec l'appui de la Sainte Trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il y pourfend les néoconservateurs américains, les russes corrompus et les chinois cupides. Le monde a beau ne pas mériter la grandeur d'âme de la France, son art se sent à l'étroit enfermé dans l'hexagone. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l'ENA, est embauché en tant que chargé du "langage" au ministère des Affaires Étrangères. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il apprendre à composer avec la susceptibilité et l'entourage du prince, se faire une place entre le directeur de cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d'Orsay où le stress, l'ambition et les coups fourrés ne sont pas rares... Alors qu'il entrevoit le destin du monde, il est menacé par l'inertie des technocrates."

 

Et vous qu'avez-vous pensé du film Quai d'Orsay ?

Notez le film et donnez-nous votre avis !

A propos de l'auteur
Sacha Bennasar

Rédateur "critique cinéma" et cadreur/monteur vidéo.
Etudiant en cinéma et amateur de films de genre, plus particulièrement les film d'horreur "Universal Monsters" des années 30, aux films de Rob Zombie en passant par "Massacre à la tronçonneuse" de Tobe Hooper, j'ai rejoint la team NoPopCorn comme cadreur, monteur et critique!


 

Scroll to top