mercredi, février 21, 2024

Alan Wake 2 : la révolution technologique du monde du jeu vidéo

-

Dans la course pour le titre de meilleur jeu de l’année, Alan Wake 2 se démarque grâce à ses avancées technologiques et visuelles. Sorti fin octobre, ce nouvel opus a déjà suscité beaucoup d’éloges, 13 ans après la sortie du premier épisode créé par Remedy Entertainment. Mais qu’est-ce qui fait d’Alan Wake 2 un chef-d’œuvre technologique ? Voyons cela ensemble.

Un éclairage toujours plus réaliste

Avec le soutien du fabricant de cartes graphiques et spécialiste en IA, Alan Wake 2 a intégré ray tracing, DLSS 3.5 et path tracing dans le moteur Northlight Engine de Remedy. Apparu dans les jeux vidéo en 2019, le ray tracing permet d’améliorer le rendu visuel en ajoutant des effets de lumière et des reflets sur diverses surfaces. Parmi les premiers jeux à offrir cette technologie, citons Shadow of the Tomb Raider, A Plague Tale : Requiem, Battlefield V, Metro Exodus, Fortnite, Spider-Man, Resident Evil Village ou encore Call of Duty.

  • Ray tracing : Améliore le rendu visuel grâce à une meilleure gestion de la lumière.
  • DLSS 3.5 : Permet d’améliorer la qualité de l’image sans sacrifier la fluidité du jeu.
  • Path tracing : Ajoute des effets de lumière indirecte pour un rendu encore plus réaliste.

Des améliorations visuelles impressionnantes

Si Control en 2019 et Cyberpunk 2077 étaient déjà des exemples de jeux utilisant le ray tracing avec brio, Alan Wake 2 va encore plus loin. Grâce à DLSS 3.5, les images sont reconstituées et améliorées par une IA qui reconnaît et reconstruit les objets avec leurs étincellements potentiels. Cela se traduit par des graphismes plus détaillés, des effets d’éclairage renforcés et une ambiance proche des effets visuels du cinéma.

Trois rebonds de lumière : un record dans le domaine

Le didacticiel permet également de simuler jusqu’à trois rebonds possibles entre les obstacles d’une scène. Pour rappel, le ray tracing initial ne gérait qu’un seul rebond, tandis que Cyberpunk 2077 avait déjà fièrement atteint deux. Cette prouesse technologique contribue grandement à l’effet « Wow » ressenti lorsqu’on découvre Alan Wake 2.

Idris Elba dans Cyberpunk 2077 : Phantom Liberty

Capture d’écran – YouTube – Cyberpunk 2077

Si le jeu Cyberpunk 2077 n’a pas pu profiter pleinement de cette nouvelle technologie puisqu’il a été développé avant son apparition, ce dernier sert tout de même comme exemple d’application du path tracing. Ce mode également présent dans Alan Wake 2 ajoute de la profondeur et des effets lumineux supplémentaires.

Qu’en est-il du concurrent AMD ?

Si Nvidia a offert ses innovations de pointe à Remedy, il est important de noter que le principal concurrent d’AMD propose également une option intéressante avec FSR 2, l’équivalent du DLSS 3.5 pour l’amélioration de l’image. Cela montre bien que la concurrence dans les domaines technologiques peut être bénéfique pour l’ensemble du secteur.

En conclusion : un nouveau standard dans le jeu vidéo

Grâce à ces avancées technologiques majeures, Alan Wake 2 s’impose comme la nouvelle référence en matière de rendu visuel et de performances graphiques. Le travail fourni par Remedy Entertainment, associé aux innovations de Nvidia, permet ainsi d’offrir aux joueurs une expérience immersive et époustouflante qui restera gravée dans les mémoires.

Michel Marrant
spot_img

Related Stories