Le phénomène des reprises de rap avec l’intelligence artificielle

-

L’essor des remixes et collaborations grâce à l’IA

Un nouveau phénomène se répand sur les réseaux sociaux depuis quelques mois : des reprises et remixes totalement inédits de morceaux de rap réalisés grâce à l’intelligence artificielle. Les artistes et utilisateurs s’amusent avec la technologie pour réinventer des titres et imaginer des collaborations improbables.

Les algorithmes de génération de voix utilisent les modèles vocaux d’artistes célèbres pour créer ces reprises. C’est le cas, par exemple, du remix de « Saiyan » réalisé par Lnkhey en utilisant la voix d’Angèle ou encore de Freeze Corleone en duo avec Maes.

Comment fonctionne la génération de voix avec l’intelligence artificielle ?

Pour comprendre comment un développeur peut utiliser l’IA pour générer une voix, prenons l’exemple de Lnkhey et de sa collaboration avec Angèle :

  • Tout d’abord, il faut récupérer un enregistrement vocal de haute qualité d’environ 10 minutes de l’artiste choisi.
  • Ensuite, on utilise un logiciel d’intelligence artificielle capable de modifier le timbre de la voix sans toucher à la mélodie ou aux paroles
  • Finalement, on assemble la nouvelle piste avec l’instrumental désiré.

Lnkhey précise que cette méthode ne fait que modifier la voix et non concevoir de nouvelles mélodies ou écrire des paroles. Il s’agit donc d’une utilisation bienveillante et créative pour surprendre le public.

Il est à noter que Lnkhey n’a pas cherché à profiter financièrement de ce remix.

La différence entre Génération de Voix et Chat GPT

Le logiciel utilisé pour générer les voix, RVC Voice, est souvent confondu avec Chat GPT, un autre système d’intelligence artificielle. Cependant, contrairement à Chat GPT, RVC Voice ne permet pas d’interaction ni d’avoir une pensée autonome. Il ne fait que modifier les fréquences vocales pour ressembler le plus possible à une voix d’artiste existante.

Le rappeur Kik défend l’utilisation de l’intelligence artificielle dans sa musique : « Sur le plan musical, je pense que c’est une avancée incroyable. » Il raconte comment il a utilisé une technologie similaire pour créer un personnage vocal sur plusieurs titres de son précédent album :

  • Création d’un pré-réglage pour modifier sa propre voix sans passer par l’apprentissage automatique
  • Recherche des paramètres appropriés durant des heures
  • Application du réglage sur chaque morceau concerné

Les limites de l’intelligence artificielle dans la création musicale

L’intelligence artificielle peut être très utile pour la génération de voix dans la musique, mais elle a tout de même ses limites. Par exemple, elle ne peut reproduire l’écriture ou le flow d’un artiste. De plus, certains fans pourraient être déconcertés par des reprises réalisées sans la participation réelle de leur vedette préférée.

Toutefois, ces projets ont le mérite de surprendre et d’intriguer un public friand de nouveautés et d’innovations technologiques.

Le futur de l’intelligence artificielle dans le rap game

Avec l’augmentation des performances de l’intelligence artificielle et son omniprésence dans notre vie quotidienne, il est probable que cette tendance se développe et se diversifie encore davantage dans les années à venir :

  • Création d’avatars virtuels avec des voix générées par IA pour des concerts en ligne
  • Personnalisation des mélodies vocales selon l’humeur et le goût de chaque auditeur
  • Possibilité de collaborations entre artistes du passé et du présent grâce à l’apprentissage automatique de leurs voix

Ce phénomène de reprise de rap via l’intelligence artificielle est loin d’être épuisé. Il reste à voir comment les fans et les musiciens réagiront face à cette nouvelle ère où la technologie prend une place inédite dans l’univers du divertissement.

Michel Marrant
spot_img

Related Stories